Nous contacter
102 Av. des Champs Élysées
75008 - Paris

contact(at)suchetbuttier.com
+33 (0)1 82 83 13 65

Agence de communication
Note: 4.9 /5 sur 1021 avis
Le monde de Suchet & Buttier
Articles récents

SEO – Chapitre 2 : Catégorie Contenu On-The-Page

seo-referecement-Suchet & Buttier

15 Juin SEO – Chapitre 2 : Catégorie Contenu On-The-Page

Vous le savez le contenu d’un site est roi ! Vous avez dû entendre cette phrase bien assez souvent, le contenu aide au bon référencement de votre page et permet donc d’optimiser votre référencement naturel SEO. C’est pourquoi nous retrouvons cette sous-catégorie de contenu en première position dans le tableau périodique des facteurs à succès SEO.

 En créant un bon contenu pour votre site, vous constituez une base solide pour votre référencement. Bien entendu il faut soutenir cette base avec d’autres éléments de référencement.

Cq : Qualité du Contenu

Cette première case dans le tableau correspond à la qualité de votre contenu. Il faut plus que toute autre chose que votre contenu soit qualitatif. Si vous désirez vendre un produit ou un service à vos consommateurs vous devez être attractif, et proposer une communication qui diffère de celle de vos concurrents.

Offrez un contenu qui plaise à vos consommateurs les convaincants de rester sur votre site plus de quelques secondes. Il faut proposer à vos clients une vraie valeur ajoutée à votre contenu lorsqu’ils visitent votre site internet. Il faut éviter qu’ils soient tentés d’aller voir vos concurrents. La rédaction de votre site internet est par conséquent très importante pour l’optimisation de votre page. Votre contenu est l’architecture de votre site, plus il est bien structuré mieux votre site sera référencé.

Cr : Recherche de contenu et des mots-clés

La recherche des mots-clés peut être un des facteurs les plus importants pour le référencement de votre site. Après la création de votre contenu, il faut pouvoir les cibler de manière à bien optimiser votre page.Vous pouvez retrouver divers outils qui permettent de connaître spécifiquement les mots-clés utilisés par les consommateurs dans la barre de recherche.

Vous pouvez également créer du contenu avec les mots-clés. De ce fait vous créez un contenu adapté aux termes tapés dans la barre de recherche par vos utilisateurs. Cela permet de mieux vous classer dans la liste établie par les moteurs de recherche et ainsi gagner en visibilité et optimisation.

Par exemple, si un utilisateur recherche dans la barre Google « éviter mélanome », il recherche en fait, dans des termes techniques et médicaux, des moyens de prévenir d’un cancer de la peau. Les moteurs de recherche peuvent ne pas bien référencer votre site et donc ne pas classer hautement votre page. Les utilisateurs cherchent des conseils, ils utilisent un langage basique et non technique.

C’est pour cela qu’il est plus que nécessaire lors de la rédaction de votre contenu, d’utiliser un langage adapté à vos utilisateurs, ce qui aura comme effet de faire apparaître en haut des résultats de recherche votre page.

Cw : Contenu et mots-clés

Après avoir effectué la recherche des mots-clés, faite une analyse de votre contenu et regardez s’ils correspondent à ce que vous avez écrit. Regardez également si vous les avez utilisés et s’ils sont en lien avec le contenu.Si vous vous rendez compte que les mots-clés ne sont pas au minimum cité quelque fois dans votre contenu, alors reprenez-le. Cette étape de vérification est très importante pour l’optimisation de votre page.

Si vous voulez que dans une phrase on retrouve vos mots-clés, vous vous devez de les utiliser dans votre contenu de manière à être mieux référencé cela paraît logique.Pour obtenir un meilleur résultat dans le classement des moteurs de recherche, vous devez répéter les mots-clés. La densité de ces mots-clés doit être environ de 2,45% pour avoir le meilleur résultat.

Non ceci est une plaisanterie ! Il n’y a pas de nombre précis de répétition même si le terme de densité de mots-clés fait très scientifique, vous ne devez pas vous focaliser la dessus. Si vous atteignez un quota exemplaire, cela ne représente en rien une garantie pour votre référencement.

Il faut en fait utiliser les bons mots-clés. Utilisez ceux qui vous paraissent le plus pertinent, ceux qui vont être utilisés lorsque vos clients vont chercher votre page. Pour une « bonne » répétition vous devez simplement les utiliser naturellement dans votre contenu. Si vous avez choisi les plus représentatifs de votre activité, le référencement se fera naturellement.Il faut bien évidemment l’employer sous sa forme originelle.

Cf : Fraîcheur du contenu

Les moteurs de recherche aiment les contenus récents et nouveaux. C’est ce que nous appelons la fraicheur du contenu.

Le rafraichissement ne consiste pas à créer des nouvelles pages pour en créer. Il faut que vous renouveliez vos contenus de manière correcte. Il ne sert à rien de rafraichir tous les jours en pensant que ça vous donnera un coup de pouce. Cela doit apporter quelque chose de nouveau à votre contenu et donc à vos lecteurs.

Pour que vous compreniez bien, Google utilise une méthode, un algorithme pour présenter les contenus nouveaux et « frais » en fonction de la recherche effectuée par vos utilisateurs. Si votre contenu est rafraichi, vous apparaîtrez dans les premiers résultats de recherche. Cela représente une aide, un coup de pouce dans le référencement de votre page.

Avec un bon contenu pertinent, et avec le système de Google, vous avait des chances d’être placé dans les premiers. Ce qui représente bien évidemment un tremplin pour votre notoriété sur le web.

CV : Verticalité du contenu

Les autres facteurs du tableau périodique ont pour effet le succès de votre contenu de votre site ou page. Mais lorsque les utilisateurs font une recherche web, il y a également les résultats que l’on nomme verticaux. Ces derniers proviennent des moteurs de recherche dit « verticaux ». Ils sont consacrés aux images ou contenus vidéo et données locale.

Ces moteurs sont donc susceptibles de présenter un avantage pour votre référencement si votre contenu possède des images ou encore des vidéos.

Prenons pour exemple le moteur de recherche Google pour illustrer ces facteurs de verticalité. Le classement effectué par Google rassemble les contenus web correspondant aux diverses recherches faites par les internautes. C’est ce que nous appelons la recherche « horizontale ». Le moteur de recherche met à disposition des internautes, un large éventail de réponses en fonction des requêtes. C’est ce à quoi nous sommes tous confrontés lorsque nous cherchons des informations sur le web.

Mais Google gère également les moteurs de recherches spécialisées dans la propositions d’image ou données locales. C’est ce que nous appelons la recherche « verticale ». Plutôt que d’offrir un large éventail de réponse, ils se concentrent sur un segment, une tranche dite verticale de l’intérêt global.

Plus explicitement, les résultats obtenus lors de recherches correspondent à des réponses globales (nationales) c’est la recherche horizontale. Si vous faites une recherche et que vous vous trouvez à Milan par exemple, certaines réponses vous informeront des activités locales. C’est la recherche verticale.

En d’autres termes si vous effectuez une recherche sur Google, vous serez confronté à des annonces WEB. Mais également vous obtiendrez des résultats dans des sections spéciales (dites « One Boxes ») qui vous montreront des résultats verticaux jugés pertinents à votre recherche.

Donc avoir un contenu qui fonctionne bien dans les moteurs de recherche verticaux représente une opportunité pour l’optimisation de votre site. Il peut aider à la visibilité de votre site si votre contenu n’est pas de qualité. Il peut également vous être utile pour vous placer dans les meilleurs résultats. De ce fait assurez-vous que votre contenu apparaisse aussi dans le classement vertical.

Ca : La réponse directe

Les moteurs de recherche sont de plus en plus enclins à vous donner des réponses directes. Il s’agit en fait de vous donner une réponse à votre question sans avoir besoin de cliquer sur un lien pour l’obtenir. EX : « Pourquoi le ciel est bleu ? » ou encore « Quelle âge a Barack OBAMA ? » Vous obtiendrez les réponses sans avoir à cliquer sur un lien pour le découvrir.

Il existe un débat sur l’utilisation de votre contenu comme réponse directe. En effet si les utilisateurs obtiennent la réponse directement sans avoir besoin de cliquer sur votre lien, qu’en sera t-il de votre référencement ? Si aucun utilisateur ne clique sur votre site l’optimisation de votre page risque d’en prendre un sacré coup.

Mais ne vous inquiétez pas ! Nous considérons de nos jours que les sites utilisés comme réponses directes représentent un succès pour votre entreprise et ce pour deux raisons. La première c’est qu’il reste une référence pour d’autres types de requêtes. En effet un utilisateur qui obtient une réponse satisfaisante pour sa question sera amené ultérieurement à consulter votre site pour d’autres questions. Et la deuxième est que la communication d’une réponse directe peut être donc génératrice de trafic.

Cela peut donc constituer une occasion pour la bonne optimisation de votre site.

No Comments

Post A Comment